lafauteadiderot.net
Aujourd'hui, nous sommes le :
Page d'accueil » Idées » Histoire » Mémoire résiste : Antimaçonnisme, Francs-maçons et (...)
Réduire la police Agrandir la police
Version imprimable de cet article Version imprimable
Mémoire résiste : Antimaçonnisme, Francs-maçons et Résistance dans le Midi toulousain
Une critique de Denis Andro

Dès 1940, l’Etat Français dissout les "sociétés secrètes" (un de ses fantasmes politiques, avec l’"internationale juive") et créera en 1941 une police pour les réprimer : le sinistre Service de Police des Sociétés Secrètes ; les fonctionnaires doivent renoncer à des affiliations maçonniques ; à Toulouse et dans sa région (Montauban, Foix, Albi, Castres…), où la franc-maçonnerie est assez présente, les loges, qui recrutent en particulier dans le personnel de l’Education nationale ou des communes, se mettent en sommeil. La sensibilité de "frères" souvent proches du parti radical-socialiste ou de la SFIO, parfois plus à gauche, conscients de la menace fasciste notamment par les réfugiés italiens puis espagnols, sera l’un des ciments de plusieurs réseaux dont "Libérer et Fédérer" autour de l’antifasciste en exil Silvio Trentin - l’ancien responsable politique de Giustizia e Libertà, de tendance fédéraliste et d’inspiration proudhonienne - et de sa librairie toulousaine : ils se définissent comme des hommes "pour qui la vertu n’est pas un vain mot et pour qui le peuple n’est pas marchepied. Libérer la France de l’exploitation fasciste capitaliste et fédérer les ouvriers, paysans, techniciens, intellectuels, commerçants et artisans pour qu’ils gèrent ensemble la production dans l’intérêt du peuple" ("Libérer et Fédérer", 14 juillet 1942). Illustrée par de nombreux documents sur l’organisation de réseaux d’évasion, de maquis et d’actions armées, par des photos et biographies de résistants maçons - parmi lesquels des fusillés ou déportés - cette histoire-témoignage est souvent poignante ; elle contribue à éclairer, à côté des gaullistes et des communistes, les sensibilités multiples et souvent entrecroisées de la Résistance.

Antimaçonnisme, Francs-maçons et Résistance dans le Midi toulousain, publié sous l’égide de l’association Mémoire résiste. Les 2 Encres, 2009 (30 euros).


Rechercher

Fil RSS

Pour suivre la vie de ce site, syndiquez ce flux RSS 2.0 (lisible dans n'importe quel lecteur de news au format XML/RSS).

S'inscrire à ce fil S'inscrire à ce fil