lafauteadiderot.net
Aujourd'hui, nous sommes le :
Page d'accueil » Arts et littérature » Littérature » Mabui, les âmes d’Okinawa
Réduire la police Agrandir la police
Version imprimable de cet article Version imprimable
Mabui, les âmes d’Okinawa
Rémi Boyer évoque ce manga sur une période de l’histoire du Japon

JPEG Ce manga aborde avec pudeur et lucidité une période trouble du l’histoire du Japon, et plus particulièrement de l’île d’Okinawa, quand l’armée américaine, après le second conflit mondial, a laissé des bases sur le sol japonais. 75% des bases américaines sont regroupées sur l’île d’Okinawa, elles occupaient encore en 1996, 20% de la superficie de l’île la plus importante. L’armée américaine louaient les terres aux propriétaires japonais qui recevaient une compensation, source de revenus. Ces « propriétaires de terres de l’armée » sont partagés entre le sentiment national et l’avantage financier qu’ils retirent de la situation. Par ailleurs, la présence américaine est source de nuisances multiples, bruit répété des avions, accidents et autres.

Pendant les années 70, alors que le territoire devait être rétrocédé aux japonais, il y eut de nombreux pillages de tombeaux et un trafic se développa autour de ces pillages.

Susumu Higa met en scène les contradictions entre les traditions japonaises et les effets délétères d’une culture moderne imposée suite à la défaite. Entre l’attachement à la terre et les nouvelles règles politiques, financières et commerciales issues de cette situation pleine de paradoxes, les habitants d’Okinawa furent souvent ballotés.

A travers les destins singuliers de personnages attachants, c’est la question des valeurs et de l’identité que pose l’auteur tout en interrogeant la complexe adaptation à une situation d’occupé et de vaincu et la douleur d’un peuple qui peine à se reconstruire.

Cependant, Susumu Higa demeure optimiste et reconnaît la profonde humanité des uns et des autres même dans des moments d’errance ou de ce que l’on peut considérer comme de la trahison. Ce manga est une contribution élégante à l’esprit de résistance.

Mabui, les âmes d’Okinawa de Susumu Higa, Editions Le Lézard Noir.

Le Lézard Noir, BP 294, F-86007 Poitiers cedex.

http://www.lezardnoir.com/


Rechercher

Fil RSS

Pour suivre la vie de ce site, syndiquez ce flux RSS 2.0 (lisible dans n'importe quel lecteur de news au format XML/RSS).

S'inscrire à ce fil S'inscrire à ce fil