lafauteadiderot.net
Aujourd'hui, nous sommes le :
Page d'accueil » Faits et arguments » Politique » Le débat à gauche » Lettre de Gauche Avenir à Marie-Georges Buffet
Réduire la police Agrandir la police
Version imprimable de cet article Version imprimable
Lettre de Gauche Avenir à Marie-Georges Buffet
Marie Noëlle Lienemann, Paul Quilès

Madame la Secrétaire nationale, chère Marie-George,

Notre club, Gauche Avenir, créé en mai 2007, réunit des personnalités et des militants politiques, syndicaux, associatifs, issus des différentes sensibilités de la gauche. Il s’est fixé comme objectif d’œuvrer à son rassemblement, en s’efforçant notamment de l’aider à reprendre l’offensive idéologique.

Nous nous adressons à toi aujourd’hui, parce qu’à trois ans de la future élection présidentielle, le temps nous est compté pour réaliser le rassemblement des forces de gauche et écologistes, sur la base d’une charte commune, d’un programme de gouvernement et d’un accord législatif. Notre conviction est que, en dehors de cette démarche, aucune victoire n’est possible en 2012.

Le 2 juillet dernier, nous avons organisé un Forum sur « l’état de la gauche », qui a réuni de nombreux participants autour de responsables des différents partis, d’intellectuels, d’animateurs d’associations et de mouvements sociaux. Au-delà des différences, tous ont soutenu l’idée de constituer immédiatement un comité national de rassemblement des forces de gauche, réunissant non seulement les partis de la gauche et de l’écologie, mais aussi les associations, les clubs, les mouvements, voire les syndicats, qui se situent à gauche. [1]

Chacun voit bien qu’un simple accord électoral de dernière heure ne suffirait pas à créer une dynamique victorieuse. Le projet et le contenu des engagements qui le scelleront ne sauraient être préparés en cercle restreint. Ils doivent être le fruit d’un travail sérieux, de débats approfondis, d’une volonté de synthèses nouvelles autour des valeurs fondamentales de la gauche, qui, pour la plupart, demeurent d’une grande actualité.

Ce comité national pourrait, à travers des Etats généraux de la gauche, associer à des « primaires du projet » ces milliers de femmes et d’hommes de gauche qui, trop souvent, ne se reconnaissent plus dans le paysage politique actuel.

Ainsi pourrions-nous reconstruire la confiance, l’espoir et un mouvement d’engagement politique et citoyen. C’est de cette attente et de cette proposition que nous nous faisons ici les interprètes.

A l’occasion du forum de Gauche Avenir nous avons commandé un sondage. Celui-ci montre que 59% des Français pensent que la création d’un tel comité* est une action qui va dans le bon sens. Ce score atteint près de 70% pour les électeurs de gauche et des Verts.

Nous pensons, avec celles et ceux qui ont participé à notre forum, qu’il te revient de prendre une initiative forte et unitaire en ce sens et nous espérons vivement que tu accepteras de t’y engager rapidement.

En te remerciant par avance pour ta bienveillante attention et pour ce que tu pourras entreprendre en ce sens, nous te prions de croire à l’expression de nos sentiments les meilleurs.

Notes :

[1] Ce comité serait chargé de mettre en place des Etats généraux de toutes les gauches (partis, associations, syndicats, cercles de réflexion, en vue de s’entendre sur un programme commun et de choisir un candidat unique de la gauche


Rechercher

Fil RSS

Pour suivre la vie de ce site, syndiquez ce flux RSS 2.0 (lisible dans n'importe quel lecteur de news au format XML/RSS).

S'inscrire à ce fil S'inscrire à ce fil