lafauteadiderot.net
Aujourd'hui, nous sommes le :
Page d'accueil » Arts et littérature » Littérature » L’aube translucide du matin neuf
Réduire la police Agrandir la police
Version imprimable de cet article Version imprimable
L’aube translucide du matin neuf
Patrick Plaisance a lu " Les matins translucides ", de Philippe Lacoche

Pour y goûter, à ce matin neuf, Jérôme convoque les personnages de son adolescence au cœur des années 70, dans une petite ville ouvrière de Picardie. Pour répondre à des questions restées sans réponses, il retourne sur les lieux de son adolescence afin de revivre avec précision son histoire avec Delphine et les autres jeunes gens de son âge qui vivent dans la langueur « peace and love » d’après 1968 mais aussi l’histoire de leurs parents pendant la seconde guerre mondiale qui savent les horreurs, les combats, la résistance, les lâchetés, les trahisons. L’histoire de ces deux générations s’entremêle dans les souvenirs de Jérôme et le brouillard se lève petit à petit sur son passé.

De tous ces personnages qui traversent les Trente Glorieuses, « si paisibles, si douillettes, oublieuses », de tous ces personnages, beaucoup sont morts. En les ressuscitant, c’est son âge que Jérôme encaisse, il se livre à un véritable état des lieux de sa vie, il en mesure la fulgurance. Mais une est bien vivante, il le sait, c’est Delphine, il la recherche, il roule vers elle, il s’en rapproche. Lui qui était « sous amour comme sous cocaïne », l’aime t-il encore ? Lui apportera-t-elle les réponses aux questions qui le hantent ?

Tout ce récit a comme toile de fond les thèmes chers à l’auteur : la rencontre entre filles et fils de bourgeois et filles et fils d’ouvriers à l’époque où les premiers, enfants sages, jouaient aux apprentis hippies. Le rock, bien sûr, l’univers sonore des années 70, avec les pros Beatles et les pros Rolling Stones. Tout y est jusqu’au mauve des autoscooters à la fête foraine, le sirop Téralène, les disques en vinyle, Raymond Marcillac.

Nombre de ses personnages sont adhérents du parti communiste ou proches de lui dans une période où celui-ci est acteur de l’histoire. A travers ces lignes, Philippe Lacoche pose aussi pose une question essentielle qui est celle de l’engagement. Quelle forme prend-il aujourd’hui par rapport à celui de la deuxième partie du siècle précédent ?

Les matins translucides. Philippe Lacoche - Editions Ecriture

Philippe Lacoche est écrivain et journaliste. Il vit et écrit à Amiens.


Rechercher

Fil RSS

Pour suivre la vie de ce site, syndiquez ce flux RSS 2.0 (lisible dans n'importe quel lecteur de news au format XML/RSS).

S'inscrire à ce fil S'inscrire à ce fil