lafauteadiderot.net
Aujourd'hui, nous sommes le :
Réduire la police Agrandir la police
Version imprimable de cet article Version imprimable
Gestuelles
Un poème de Jacques Barbarin

Gestuelles abstraites
Créant des figurines,
Mains de marbre qui s’apprêtent
Et la voix qui s’avine
Et le temps qui recule
Au tréfonds de l’enfer
Quand soudain s’immacule
Un cauchemar d’hiver. Une fleur contingente
Dans chacune de mes mains
Je regarde et j’invente
De bizarres lendemains
La trace est encor fraîche.
Dans l’horizon se noie
La toile, écrue et rêche
D’images bleues sans joie. S’approchent des mirages.
Tentacules humides
S’enfuyant la nage,
Réverbérant la mer.
Dans les villes hybrides
Des canons bombardant
Les désastres amers
Que perdent les amants.


Rechercher

Fil RSS

Pour suivre la vie de ce site, syndiquez ce flux RSS 2.0 (lisible dans n'importe quel lecteur de news au format XML/RSS).

S'inscrire à ce fil S'inscrire à ce fil