lafauteadiderot.net
Aujourd'hui, nous sommes le :
Page d'accueil » Chroniques du temps qui passe » A propos du nouveau Préfet de Seine Saint-Denis
Réduire la police Agrandir la police
Version imprimable de cet article Version imprimable
A propos du nouveau Préfet de Seine Saint-Denis
Marc Everbecq

Marc Everbecq, Maire de Bagnolet, a réagi sur son blog à la manière dont a été présentée la nomination du nouveau Préfet de Seine Saint-Denis

Le Conseil des ministres de ce mercredi 10 décembre 2008 a nommé Monsieur Nacer Meddah, un des premiers préfets issus de l’immigration qui avait été nommé en 2006 dans l’Aube, au poste de préfet de Seine-Saint-Denis. Il est le deuxième fonctionnaire issu de l’immigration à décrocher un poste de préfet après Aïssa Dermouche. Sa nomination en 2004, dans le Jura, avait suscité la controverse en plein débat sur la notion de discrimination positive entre le ministre de l’Intérieur de l’époque Nicolas Sarkozy et le président Jacques Chirac. Depuis, le gouvernement s’est engagé dans une politique de discrimination positive. D’ailleurs, le 27 novembre 2008, le chef de l’Etat avait annoncé de nouvelles initiatives "afin d’améliorer la représentation des minorités dans les élites françaises." Né dans le Pas-de-Calais de parents d’origine kabyle, Nacer Meddah, 48 ans, avait été nommé préfet de l’Aube en 2006, avant de regagner en juillet dernier son affectation d’origine à la Cour des comptes. Le Conseil des ministres avait nommé mi-novembre un fonctionnaire d’origine camerounaise, Pierre N’Gahane, au poste de préfet des Alpes-de-Haute-Provence.

Voila le contenu synthétisé de la dépèche AFP reprise par la Gazette des communes. En somme : on peut naître en France et continuer à être considéré comme membre d’une minorité qu’il faudrait promouvoir. On ne devient donc pas vraiment Français si on a un nom arabe, kabyle, africain, même si on aime la France. Pourtant je pensais qu’il suffisait de naître en France pour être Français à égalité avec tous les autres. Cette dépèche laisse un goût amer. Détestable même. Espérons que l’arrivée de ce nouveau préfet permette de tourner vraiment la page de la stigmatisation. Ce sera en grande partie au préfet à nous le démontrer. En attendant, je lui souhaite bienvenue dans notre département.


Rechercher

Fil RSS

Pour suivre la vie de ce site, syndiquez ce flux RSS 2.0 (lisible dans n'importe quel lecteur de news au format XML/RSS).

S'inscrire à ce fil S'inscrire à ce fil