lafauteadiderot.net
Aujourd'hui, nous sommes le :
Réduire la police Agrandir la police
Version imprimable de cet article Version imprimable
Manipulation odieuse
Par Bernard Fauconnier

La vidéo circule sur Internet ces jours-ci et vous pouvez aisément la trouver sur Youtube. Il s’agit de l’interview d’un distingué professeur d’économie chinois (fourbe, cela va sans dire) sur l’état de la France. Qu’est-ce qu’il balance ! Evidemment, de mauvais esprits insinuent que c’est du bidonnage, une manipulation odieuse, les sous-titres ne correspondant pas au propos réels de l’interviewé. Que croire, que penser ? Une sinologue avertie me fait savoir qu’il y a bien deux ou trois petites libertés (liberté et Chine, ça fait tout drôle à écrire), mais qu’en gros c’est ça. Allez, pour les déshérités et les inadaptés qui n’ont pas Internet, quelques extraits.

- Vénérable professeur Mehlang Chang, vous avez écrit « La patrie des droits de l’homme en déclin ». Pouvez-vous nous en parler ?
- La France n’est plus que l’ombre d’elle-même. C’est un pays au bord de l’échec. La pays est dirigé par une classe économique corrompue qui pille les richesses publiques pour le bénéfice d’une petite oligarchie financière. Plus grave encore, ce sabotage est organisé avec le consentement du peuple français. Car une majorité de Français votent contre leurs propres intérêts au profit de rentiers qui les exploitent sans contrepartie. C’est absolument incroyable. Une partie des recettes fiscales est redistribuée aux milliardaires de ce pays, malgré une dette record et une pauvreté grandissante. Leur président, c’est Robin des Bois à l’envers. Ce petit personnage est le valet des plus fortunés qui pervertissent et ruinent leur modèle social. Leur économie est à l’image de leurs illusions libérales. Les marketing, le trading, les compagnies d’assurances ne créent globalement aucune richesse. C’est évident, mais ils ferment les hôpitaux, les crèches, les bureaux de poste, tout ce qui ne profite pas directement aux portefeuilles d’actions des privilégiés.
- Personne ne tire la sonnette d’alarme ?
- Vous savez, les Français ne se soucient guère que du football et de la santé de Johnny Halliday. (Rire sarcastique et cruel de l’interviewer, façon Ombre Jaune dans Bob Morane). C’est vraiment pathétique. La propagande de masse et les médias ont réussi à les culpabiliser sur leurs acquis sociaux. (…) La France ne peut plus créer de l’argent pour elle-même mais seulement pour les banques privées, lesquelles prêtent à leur tour. Une majorité des Français serait atteinte par une pathologie nouvelle qui s’appelle le syndrome du larbin. Un larbin prend systématiquement la défense des classes les plus favorisées, au détriment de celle dont il est issu. (…) Les fins stratèges qui dirigent ces moutons refusent toute idée de protectionnisme. Ils préfèrent importer nos produits bas de gamme que de sauvegarder leurs emplois et leurs industries. (Interviewer mort de rire).

Pas mal vu, non ? Ah, ils sont forts, ces Chinois ! A moins que… Eh, Mélenchon, dénonce-toi, on t’a vu ! A moins que ce ne soit un coup des situationnistes, ou de ce qu’il en reste ? En tout cas, c’est à passer dans toutes les écoles, en cours d’initiation à l’économie mondialisée.

Chronique publiée dans Témoignage Chrétien du 3 novembre 2010


Rechercher

Fil RSS

Pour suivre la vie de ce site, syndiquez ce flux RSS 2.0 (lisible dans n'importe quel lecteur de news au format XML/RSS).

S'inscrire à ce fil S'inscrire à ce fil